APS change

votre Bureau de change depuis 1992

Le taux de change d'une devise (une monnaie) est le coût (autrement dit le prix) de cette devise par rapport à une autre. On parle aussi de la « parité d'une monnaie ». Mais ce dernier mot constitue un faux-ami très gênant avec l'anglais « parity » qui indique une égalité absolue. Les taux de change, cotés sur les marchés des changes, varient en permanence ; ils varient également en fonction de la place de cotation.

Le taux de change d'une monnaie est : soit fixe, autrement dit constant par rapport à une monnaie de référence (en général le dollar US ou l'euro), par décision de l'État qui émet cette monnaie. Le taux ne peut alors être modifié que par une décision de dévaluation (ou de réévaluation) de cet État. Un État ne peut cependant pas décider d'adopter n'importe quel taux de change de sa monnaie. S'il fixe ce taux de change à un niveau trop haut ou trop faible, le taux de change pourra être « attaqué » sur le marché des changes. Si les autorités monétaires n'arrivent pas à faire face (grâce à leurs réserves de change), elles devront modifier leur parité ; soit flottant et déterminé à chaque transaction par l'équilibre entre offre et demande sur les marchés des changes. Il s'agit d'un marché mondial interbancaire des monnaies, de moins en moins centralisé sur des lieux spécifiques de cotation et d'échanges, car reposant sur des liaisons informatiques entre banques. Le taux de change est : soit un cours spot, c'est-à-dire « au comptant », pour les achats et ventes immédiats de devises. En général, le délai de livraison de devises est de 2 jours ouvrables pendant les jours de travail et il peut dépasser ce délai si la livraison doit être faite pendant des jours fériés ; soit un cours forward, c'est-à-dire « à terme », pour les opérations de change à une date d'échéance future (la livraison n'est pas faite immédiatement). La mission est de gérer le risque. C'est un accord pour fixer dès aujourd'hui le prix auquel on va acheter/vendre la devise à terme.

En finance, un taux de change est le taux auquel une devise sera échangée contre une autre. Il est également considéré comme la valeur de la monnaie d’un pays par rapport à une autre monnaie. Par exemple, un taux de change interbancaire de 114 yen japonais par rapport au dollar américain signifie que 114 ¥ seront échangés contre 1 USD ou que 1 USD sera échangé contre 114 ¥. Dans ce cas, on dit que le prix d'un dollar par rapport au yen est de 114 ¥ ou, de manière équivalente, que le prix d'un yen par rapport au dollar est de 1/114 $. Les taux de change sont déterminés sur le marché des changes, qui est ouvert à un large éventail de types d'acheteurs et de vendeurs et où le négoce de devises est continu: 24 heures sur 24 sauf le week-end, c'est-à-dire à partir de 20h15 GMT. Dimanche jusqu'à 22h00 GMT vendredi. Le taux de change au comptant fait référence au taux de change actuel. Le taux de change à terme fait référence à un taux de change cité et négocié aujourd'hui, mais pour livraison et paiement à une date future spécifique.

Ceux qui effectuent des opérations de change à titre professionnel sont appelés cambistes. Les banques en particulier ont des équipes de cambistes, tant pour réaliser les opérations propres de ces institutions sur le marché que pour satisfaire les besoins de change de leurs clients, par exemple, concernant les entreprises, pour leurs opérations de commerce international. Ils agissent comme market makers, c'est-à-dire qu'ils « font des prix », à chaque demande de leurs clients pour une quantité soit standard soit spécifiée. Ils fournissent à la fois le prix auquel ils achètent (bid, en anglais) à leur client et celui auquel ils vendent (ask, en anglais), par exemple : 1 € = 1,234 3/1,234 6 $. 

Sur le marché des changes au détail, différents taux d’achat et de vente seront proposés par les courtiers en argent. La plupart des transactions vont ou viennent de la devise locale. Le taux d'achat est le taux auquel les courtiers en argent achètent des devises, et le taux de vente est le taux auquel ils vendent ces devises. Les taux indiqués incorporeront une allocation pour la marge (ou le bénéfice) du revendeur dans le négoce, ou bien la marge pourra être récupérée sous la forme d'une commission ou d'une autre manière. Différents taux peuvent également être cités en espèces, sous forme de documentaire ou par voie électronique. Le taux plus élevé appliqué aux transactions documentaires a été justifié pour compenser le temps et les coûts supplémentaires liés à la compensation du document. D'autre part, les espèces sont immédiatement disponibles pour la revente, mais entraînent des coûts de sécurité, de stockage et de transport, ainsi que le coût d'immobilisation du capital dans un stock de billets de banque (billets). (Source d'info Wikipedia)